Mieux communiquer grâce à la morphopsychologie

La communication n’a pas pour seule fonction la transmission d’informations. Elle sert avant tout à nous relier les uns aux autres. Communiquer, c’est mettre en commun, mais c’est aussi et surtout être ensemble…

La première partie de cet ouvrage précisera tout d’abord les différentes formes de relations : l’influence, la manipulation et la domination. Qu’est-ce que la communication et comment intervient-elle dans la création, l’évolution ou le maintien des relations interpersonnelles ? Quels sont les jeux d’influence que nous exerçons les uns sur les autres ?

C’est là qu’intervient la morphopsychologie. Elle est un moyen, parmi d’autres, de détecter les besoins dominants d’une personne, donc de l’influencer plus facilement. L’auteur nous livre les clés utilisées par les professionnels pour dresser et interpréter un portrait morphopsychologique. Mais surtout, il nous montre comment la morphopsychologie s’avère précieuse pour identifier les besoins de son interlocuteur et ainsi répondre à ses attentes ou l’orienter plus facilement. Il suffit d’identifier la dominante morphopsychologique (dilatation ou rétractation, concentration ou réactivité, tonicité ou atonie) pour en déduire directement son besoin dominant.

C’est simple et applicable dans toutes les situations, familiales, affectives ou professionnelles. Grâce à cet ouvrage très pédagogique et aux nombreux exemples illustrés, vous accéderez à une meilleure maîtrise de la communication et des relations humaines, quels que soient vos interlocuteurs.

Patrice Ras a fait des études de lettres et de philosophie. Passionné de psychologie, il en a fait son métier. Il s’est formé pendant plus de 20 ans, à la psychologie appliquée et à la morphopsychologie en particulier. Il est aujourd’hui formateur et conférencier en développement personnel professionnel et spirituel, et auteur d’une bonne quarantaine d’ouvrages.